Une approche sémiotique des concepts de « format » et de « formule », pour l’analyse des stratégies des entreprises de distribution

La définition des concepts de « format » et « formule » de distribution est curieusement peu stabilisée (Des Garets, 2007). Si la définition du « format », par Levy et Weitz (2003), comme « store package » ou ensemble des caractéristiques d’un accès à l’offre pour un client potentiel possède une certaine robustesse, celle de la « formule » reste bien floue dans la littérature, tant francophone qu’internationale. Il s’agit dans cette communication de reprendre cette problématique « format/formule » dans une perspective sémiotique d’analyse des discours d’enseignes. Le parti-pris théorique est d’analyser les entreprises du commerce et leurs enseignes comme des instances d’énonciation d’un langage des transactions marchandes, selon le double point de vue de son plan d’expression (les signifiants) et de son plan de contenu (les signifiés). Dans ce cadre sémiotique le format apparaît comme une intégration de cinq niveaux du plan de l’expression et la formule comme la synthèse des différents niveaux de pertinence du plan du contenu. Format et Formule sont alors les deux versants d’une Forme sémiotique de commerce, qui ne correspond pas toujours aux formes empiriques usuelles. Dans cette perspective analytique la Forme sémiotique de commerce permet de mieux comprendre les stratégies de communication et de construire des discours plus performants, à destination des consommateurs et de se différencier dans le champ concurrentiel.

Auteur(s) de l'acte

BOBRIE François

Colloque

Colloque 2009 – La Rochelle

Mots-clés

commerce Distribution echange marchands enonciateur enonciataire enseigne format formule schémat tensif sémiotique valeurs de consommation

Document de la publication

Télécharger le document de la publication (clic droit sur le lien, puis "Enregistrer sous")

Recherche

Menu principal

Haut de page