L’environnement institutionnel comme facteur explicatif du développement de la franchise : comparaison entre le Maroc , l’Algérie et la Tunisie

La franchise commerciale qui s’est imposée comme un modèle dominant pour la distribution dans les économies occidentales, concerne désormais aussi les pays émergents, avec l’internationalisation des franchiseurs. Cette communication cherche à expliquer le différentiel important du développement de la franchise entre le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Les explications peuvent être trouvées dans l’environnement institutionnel général de ces pays (risque pays, contrôle des flux de capitaux vers l’étranger), mais aussi dans la volonté des pouvoirs publics de moderniser les structures de distribution ainsi que dans l’environnement institutionnel spécifique de la franchise: le droit de la franchise, le développement de fédérations qui agissent pour la légitimation de la franchise auprès de partenaires fournisseurs des ressources, les banques et les candidats à la franchise. Le cadre théorique mobilisé est celui des théories institutionnelles (DiMaggio et Powell, 1983), qui renouvelle ainsi les approches fondées sur l’efficacité économique (théorie de l’agence et théorie de la rareté des ressources).Une grille d’analyse de l’environnement institutionnel spécifique à la franchise est proposée.

Auteur(s) de l'acte

Chanut Odile
GHARBI Nadjoua

Colloque

Colloque 2011 – Roubaix

Mots-clés

réseaux de franchise environnement institutionnel théories institutionnelles législation sur la franchise pays du Maghreb

Document de la publication

Télécharger le document de la publication (clic droit sur le lien, puis "Enregistrer sous")

Recherche

Menu principal

Haut de page