LA MULTILOCALISATION COMMERCIALE : UNE TENTATION TOTALITAIRE DES ENSEIGNES ?

Afin d’assurer leur développement, de nombreuses enseignes optent pour l’exploitation simultanée de plusieurs points de vente au sein de zones géographiques très restreintes. Les conséquences de ces pratiques de multilocalisation des magasins, notamment dans le secteur du prêt-à-porter où l’on observe des stratégies très agressives de localisation au sein d’une aire de marché extrêmement limitée, sont importantes d’un pointde vue théorique et managérial ; cependant, leur analyse n’a donné lieu qu’à un nombre restreint de recherches. L’objet de cet article est de mesurer les perceptions des consommateurs de ces stratégies et d’analyser leurs influences sur les comportements de magasinage. Pour cela, notre plan est organisé autour de trois points. Le premier expose l’importance des stratégies de multilocalisation : après les avoir défini, nous exposons le champ de recherche étudié et les questions de recherche qui se posent. Le deuxième point est l’occasion de détailler la démarche méthodologique retenue, la création d’une échelle de multilocalisation. Dans le dernier point, nous nous attachons à identifier les implications de ces stratégies sur les comportements de fréquentation des points de vente. Enfin, nous concluons sur les limites de notre recherche et des pistes de recherche pour le futur.

Auteur(s) de l'acte

Trévinal Aurélia Michaud

Colloque

Colloque 2005 – La Rochelle

Mots-clés

multilocalisation enseigne totalitarisme comportement de magasinage

Document de la publication

Télécharger le document de la publication (clic droit sur le lien, puis "Enregistrer sous")

Recherche

Menu principal

Haut de page