Doit-on arrêter de proposer des coupons de réduction ?

Le coupon de réduction qui a pour objectif premier l’augmentation des ventes et du trafic magasin est aussi perçu aujourd’hui à plus long terme par les entreprises comme un vecteur de fidélisation et de différenciation. Mais quelle est l’attitude des consommateurs à l’égard des coupons de réduction ? Cette étude qualitative exploratoire portant sur 41 entretiens analyse à l’aide du cadre théorique de la valeur perçue les différentes dimensions associées aux coupons de réduction dans une perspective de plus long terme. Les résultats montrent que si la dimension utilitaire de la valeur perçue est mise en évidence, elle s’avère plus complexe à appréhender. De plus d’autres dimensions de la valeur sont soulignées telles que la dimension hédonique ainsi que les dimensions active/réactive et individuelle/interpersonnelle. Enfin, les perceptions associées à ces dimensions de la valeur sont souvent négatives et peuvent conduire à la mise en place de comportements de résistance.

Auteur(s) de l'acte

COUTELLE - BRILLET Patricia
des GARETS Véronique
PLICHON Véronique

Colloque

Colloque 2010 – La Rochelle

Mots-clés

coupons de réduction valeur perçue valeur utilitaire valeur hédonique résistance

Document de la publication

Télécharger le document de la publication (clic droit sur le lien, puis "Enregistrer sous")

Recherche

Menu principal

Haut de page