CHOIX D’ORGANISATION ET MARGE GLOBALE DES FILIERES VERTICALES : LE CAS DES RESEAUX D’HABILLEMENT

Les réseaux de distribution ont des structures très différentes et remontent plus ou moins haut dans la production, mais se retrouvent tous en concurrence sur le même marché. L’étude des taux de marge globaux des réseaux, assimilables à des structures verticales, permet donc de déterminer les éléments déterminants dans l’organisation des réseaux, soit parce qu’ils génèrent des coûts importants, soit au contraire parce qu’ils génèrent beaucoup de valeur ajoutée. Les données utilisées sont les premières données  » par réseau  » disponibles, et elles concernent le secteur de l’habillement. Leur étude met en relief le phénomène de double marge et montre que le conseil des prix de revente est un remède efficace. L’engagement sur des volumes d’achats aux fournisseurs est générateur de grandes économies de coût d’approvisionnement. En jouant sur les coûts et sur le mode de concurrence, le positionnement en haut de gamme est largement générateur de marge, tandis que l’utilisation d’une marque propre permet d’importantes économies.

Auteur(s) de l'acte

CHARDON Olivier
PHILIPPE Jérôme

Colloque

Colloque 1998 - La Rochelle

Mots-clés

filières verticales réseaux d'habillement réseaux de distribution double marge coûts et bénéfices

Document de la publication

Télécharger le document de la publication (clic droit sur le lien, puis "Enregistrer sous")

Recherche

Menu principal

Haut de page